L'agronome brésilien d'AQUA4D, George Hércules de Melo, explore les effets d'amélioration de la technologie water-smart dans des contextes d'irrigation difficiles, tels que l'eau salée ou les sols saturés en sel.

Comprendre le mécanisme d'absorption des racines

Les cultures installées dans des sols à forte teneur en sel et/ou irriguées avec de l'eau saumâtre présentent des problèmes de développement, ce qui se traduit par de très faibles rendements. Ce fait est dû à la faible capacité des plantes à absorber l'eau et les nutriments du sol.

Pour qu'il y ait un échange ionique entre le sol et la plante, il doit y avoir une condition osmotique qui favorise son absorption. En raison de son différentiel entre la concentration saline de la sève de la plante et celle de la solution du sol salin, les plantes utilisent beaucoup d'énergie pour l'effectuer. Cela signifie que la plante doit faire un effort considérable pour absorber l'eau dont elle a besoin.

Dans des conditions de salinité élevée, même avec des irrigations fréquentes, l'eau disponible n'est pas suffisante pour que la plante puisse maintenir ses fonctions vitales car elle ferme ses stomates lors d'une journée chaude et ensoleillée et la photosynthèse ne se réalise plus. Avec le temps, les effets néfastes sur les plantes et les rendements deviennent importants.

Transformer la relation eau-sol-plante

Les grappes d'eau que l'on trouve dans la nature sont pour la plupart formées de centaines de molécules d'eau (H2O). Le traitement AQUA4D® entraîne la défragmentation de ces amas. Ils sont alors plus petits et entraînent une plus grande pénétration dans les micropores. La disponibilité de l'eau augmente alors, maintenant ainsi les sols et les plantes hydratés plus longtemps. En outre, grâce à l'acheminement efficace des sels nocifs sous la zone racinaire, les plantes peuvent désormais optimiser leurs activités physiologiques.

Pour les cultures exposées à des conditions extérieures extrêmes, le traitement AQUA4D® entraîne moins de stress pour la plante, favorise un meilleur développement et se traduit par une augmentation de la productivité et des rendements.

Les nouvelles conditions dans la relation eau-sol-plante apportées par AQUA4D® ont été prouvées dans divers cas à travers le monde, et plusieurs exemples notables au Brésil.

Rio Grande do Norte : régénération des sols salins

Agricola Famosa, le plus grand producteur de fruits du Brésil, irriguait ses cultures de melons avec de l'eau salée (CE 3.0-6.0). Au fil du temps, le sel s'était accumulé à un point tel que la productivité en souffrait - ils étaient confrontés au déplacement de la production vers une nouvelle zone. Ils ont d'abord testé le système AQUA4D® en 2014 sur une parcelle de 24 ha. (Pour en savoir plus, voir l'interview vidéo du directeur de l'entreprise Richard Müller).

Les agronomes d'Agricola Famosa se sont rapidement rendu compte que le sel s'écoulait du sol, que la qualité de l' eau s'améliorait et que la santé des plantes s'améliorait au-delà de toute attente (augmentation des rendements de 7 à 17 %).

Minas Gerais : uniformité de l'irrigation et humidité

Les résultats obtenus par un grand producteur de café dans le Minas Gerais sont un exemple clair de l'amélioration de la relation sol-eau-plante grâce à AQUA4D®. Une plus grande uniformité de l'irrigation et de l'humidité du sol a eu un impact direct et profond sur la productivité au moment de la récolte - augmentant les rendements de 27% (cliquez sur l'image de gauche pour l'agrandir).

Leprofesseur Eusímio F. Fraga de l'Instituto de Ciências Agrárias (UFU) a déclaré lors d'une récente interview à l'AÇÃO AGRO: "La différence entre les plants de café est claire : la taille des plants, leur vigueur, la couleur des feuilles et, bien sûr, l'augmentation de la productivité" (lien vidéo complet ici).

Conclusion

L'optimisation des performances des plantes est intéressante à tous les niveaux, mais lorsqu'elle est associée à des conditions extrêmes du sol ou de l'eau, le fait de ne pas procéder à des ajustements peut représenter une menace existentielle. AQUA4D a montré comment la transformation d'une eau d'irrigation de mauvaise qualité peut rétablir ce lien fondamental entre l'eau, le sol et les plantes, ayant des effets à la fois curatifs et préventifs - permettant ainsi aux producteurs de gagner du temps, d'obtenir des rendements plus élevés et des terres régénérées.

  • Brésil

  • Water-Smart Agriculture

  • Irrigation de précision

Webinaire : George Melo explique la gestion de l'eau avec AQUA4D

La science : L'absorption de l'eau et des nutriments se fait par le symplast et par l'intermédiaire de la apoplast l'itinéraire. Le site symplast La voie de transmission se fait à travers la membrane cellulaire et nécessite donc un différentiel osmotique. Les nutriments sont absorbés par diffusion en même temps que l'eau. L'absorption par la apoplast se produit sans qu'il soit nécessaire de recourir à des potentiels osmotiques, puisque le flux de l'eau et des nutriments se produit entre les cellules jusqu'à ce qu'il atteigne le xylem. Dans ce cas, l'absorption se fait par "flux massique", en donnant la préférence aux nutriments les plus solubles comme l'azote.